des cigales aux sapins

des cigales aux sapins

Ferme de la Louise expo 2017

Cette année le thème est "les rouliers". Les rouliers sont des habitants du Grandvaux qui partaient sur les routes à l'automne et revenaient au printemps avec leurs chevaux et leurs charrettes chargées de tout ce qui avait été fabriqué avec le bois des sapins et des épicéas. L'été ils travaillaient dans les champs et réalisaient ce qui serait emporté ensuite. Ils coupaient de très grands arbres qui servaient à faire des mâts pour les bateaux de Toulon et d'autres ports, ils entreprenaient de très longs voyages. L'hiver les anciens, les femmes et les enfants fabriquaient des cuviers pour les vendanges, des seaux, des bassines pour les lessives (qui ne se faisaient que deux fois par an) et divers autres ustensiles. Les rouliers livraient aussi leurs fromages dans des cuviers qui faisaient juste la grandeur de la meule, ils pouvaient en mettre une dizaine par cuvier. Ils allaient comme cela de ville en ville et chargeaient au fur et à mesure d'autres produits selon les régions pour aller de plus en plus loin. Ce métier se pratiquait quand ils étaient jeunes et celui qui l'a exercé le plus longtemps n'a tenu que 10 ans. C'était un métier très dur, en effet ils marchaient le plus souvent à côté du cheval et en ce temps là les hivers étaient très rigoureux. On leur octroyait un passeport sur lequel était inscrit leur nom, leur taille mais aussi tous leurs signes distinctif ( couleur des cheveux, mais aussi raides, frisés ou la forme de leurs yeux, de leur nez et de leur visage, rond, ovale ...). La vie était très dure pour celui qui partait mais aussi pour ceux qui restaient dans les fermes.

 

Ferme de la Louise : exposition chaque année à St Laurent en Grandvaux (39), il reste encore cette semaine pour la visiter. 

 

Un clic sur les photos pour les voir plein écran.

 

 

P1120905.JPG P1120906.JPG

 

le fourneau pour cuire tous les aliments de la famille + celui à côté pour cuire les aliments pour le bétail (à l'époque on faisait aussi la soupe pour les vaches), le four pour faire le pain tous les 15 jours. Quand il avait un peu refroidi on mettait à l'intérieur des petits pâtons que l'on laissait cuire longtemps et qui devenaient très durs. Ils pouvaient être conservés pendant une année, ils étaient alors mis à tremper et faisaient une espèce de soupe quand les récoltes étaient épuisées ou avaient été rares.

 

 P1120910.JPG P1120911.JPG

 

l'établi qui servait à écorcer et cintrer  les branches

 

P1120932.JPG P1120933.JPG

 

les habits du rouliers et sa charrette. Elles étaient toutes bleues parce que cette couleur repousse les mouches, elle s'appelle toujours le bleu charron

 

P1120920.JPG P1120924.JPG

un seul petit lit pour tous les enfants, la paillasse avait 4 trous pour passer les mains et secouer le foin ou autre ou le changer après trop de pipis au lit
   

P1120909.JPGP1120931.JPG



08/08/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres